Bricolage
Publié le 19 Février 2016 à 08h00 - 715 visites

Quels travaux sont déductibles des revenus fonciers ?

La facture peut parfois être salée pour les propriétaires de logement ou de bureaux mis en location quand il s’agit de l’entretien, la réparation et l’amélioration de ces biens. Les propriétaire peuvent déduire tous les travaux qui ont pour objet de maintenir ou de remettre le bien immobilier en bon état et d'en permettre un usage normal sans en modifier la consistance, l'agencement ou l'équipement initial . Avec anglet immobilier, nous allons tenter de vous éclaircir sur le sujet

Quelles dépenses de travaux déduire des revenus fonciers?

Vous pouvez déduire les dépenses relatives aux travaux d'amélioration lorsqu'elles portent sur des locaux d'habitation. Il s'agit de tous les travaux qui ont pour objet d'apporter au logement un équipement ou un élément de confort nouveau ou mieux adapté aux conditions modernes de vie, dès lors qu'ils ne modifient pas le volume, la surface habitable ou la structure de l'immeuble. Prenons par exemple la remise en état du gros œuvre (toitures, façades, etc.), du mur de clôture, des canalisations, de l'installation électrique, du chauffage central (remplacement de la chaudière, de canalisations, d'éléments de radiateur, etc.). Les travaux d'installation du chauffage central, du tout-à-l'égout, d'une salle d'eau, d'une ligne de téléphone, d'une antenne collective de télévision, de dispositifs de sécurité contre les cambriolages ; les travaux d'isolation thermique, de pose de volets, d'installation d'équipements pour personnes handicapées. Cette aide peut s’appliquer aussi aux prestations tarifées des maîtres d’œuvres ou architectes.

Quels sont les travaux non déductibles ?

Vous ne pouvez pas déduire les dépenses correspondant à des travaux de construction et de reconstruction, les travaux ayant pour effet d'apporter une modification importante au gros œuvre (pose de nouveaux planchers ou de nouvelles cloisons, reprise des murs porteurs, dépose et pose de la charpente et de la toiture, etc.) ; les travaux d'aménagement interne qui, par leur importance, équivalent à une reconstruction ; les travaux qui ont pour objet de transformer en logement des locaux préalablement affectés à un autre usage (locaux professionnels, combles, garages, remises, etc.).

Pour pouvoir bénéficier d’aides, les dépenses engagées doivent être effectuées directement par le propriétaire du bien. L’initiative revient donc uniquement au propriétaire et les travaux doivent être réalisés l’année de l’imposition

Échangez au sujet de ce post.

Les publications similaires de "Blog Bricolage"

  1. 16 Nov. 2017On vous informe sur le radiateur électrique12 visites
  2. 19 Oct. 2017Des travaux de rénovation énergétique62 visites