Bricolage
Publié le 26 Mars 2021 à 20h16 - 303 visites

Tout ce qu’il faut retenir d’une assurance d’un véhicule

On ne peut pas se passer de l’assurance, elle est universelle. Il s’agit de la garantie octroyée par un assureur au profit d’un assuré pour indemniser les éventuels dommages occasionnés ou subis par véhicule. Si vous projetez de vous lancer dans l’achat voiture neuve, vous devez aussi passer par l’assurance. Afin de mieux comprendre le domaine de l’assurance voici quelques infos.

 

 

 

Les types d’assurance concernant les voitures

Le client adhère à la compagnie d’assurance par conséquent l’assureur prend en charge de dédommager le client en cas de préjudice causé ou subi par le véhicule. Il existe plusieurs types d’assurances qui concernent les voitures :

- L’accident : c’est le genre de risque courant qui concerne les voitures et que la police d’assurance couvre. En cas de choc une autre voiture, un piéton, un animal, un obstacle ; le mieux qu’on puisse faire est de contacter votre assureur. En général, le temps accordé pour contacter votre assurance est de cinq jours mais peut varier selon la compagnie d’assurance. Les modes de prise en charge de l’assurance dépendent du contrat que vous avez défini ensemble (le remorquage, les réparations). Au cas où il y a des blessés après une collision, le paiement et le remboursement des frais médicaux sont aussi prise en charge aussi bien pour le conducteur, que les passagers ou autres.

- Cas de vol : le vol de voiture est le cas le plus fréquent dans le monde, il est donc essentiel de se protéger d’un tel cas. Au moment où vous constatez la perte de votre voiture, vous devriez aussitôt contacter la police ou la gendarmerie parce que ceci met en marche la procédure de remboursement auprès votre compagnie d’assurance et aussi permet de vous dégager des obligations dans le cas où le véhicule est utilisé pour commettre un délit. Il faut faire référence aux termes de votre contrat pour les objets valeur qui se trouve dans la voiture au moment du vol s’ils doivent être aussi remboursés ou non.

- Le bris de glace : une ou plusieurs vitres peut/peuvent être brisée(s): pare-brise, lunette arrière, vitres latérales. Evitez de réparer ou remplacer les vitres avant que l’assureur puisse constater le dégât sinon vous devriez renoncer au remboursement. En principe, si la fissure est mineure (moins de 15 cm de longueur), il n’est pas nécessaire de remplacer la vitre tant que çà n’entrave pas la conduite, il suffit juste de la réparer aux frais de la compagnie d’assurance.

- Assurance incendie : peu importe la cause l’assurance garantit la couverture de ces risques. Brulée, de manière partielle ou générale, elle est estimée irrécupérable donc la solution appropriée est le remplacement.

- Les dégâts des eaux : normalement les assureurs ne couvrent que les dégâts aux inondations accidentelles comme les inondations du parking ou de carport dues à une forte pluie ou éclatement de la plomberie (et non les aléas climatiques). Il faut bien analyser tous les termes du contrat avant de signer.

Le remboursement :

Il est convenu que, si l’un des sinistres survient, selon les termes du contrat, la compagnie d’assurance s’engage à réparer ou allant même jusqu’ à remplacer la voiture. Le remboursement dépend des différents termes de votre contrat. Il se peut même que le remboursement se fait de manière partielle. Néant moins, le remboursement n’est pas automatique. Avant de prétendre à un éventuel remboursement il faut s’attendre à de multiple procédure à suivre à savoir le constat d’huissier, la déclaration de la police, le dépôt de justificatifs médicaux, documents d’expertise mécanique…

Non adhésion à une assurance

Si on n’est pas assuré, il ya quelques risques à prendre en compte. Si l’un de ces catastrophes survient tous les frais et dépenses sont tous laissés à notre propre compte (Frais médicaux, réparations, dépannage). Tous ces frais sont à votre charge : les personnes blessées, les biens que vous avez détériorés. Si vous n’adhérez pas à une assurance vous courrez surement tous ces risques.
Selon la loi, souscrire à une assurance est obligatoire. En tant qu’utilisateur de la route, le conducteur est contraint d’être assuré. Conduire sans être assuré est un délit en soi. Vous risquez d’avoir des problèmes en cas de contrôle.

NB : la conduite en état d’ivresse ou la non possession de permis lors de l’accident annulent l’assurance.

Échangez au sujet de ce post.

Les publications similaires de "Accueil"

  1. 5 Nov. 2021Copropriétés : quel est le rôle du conseil syndical ?53 visites
  2. 12 Mai 2021Des constructions en bois de rêve293 visites